Bientôt la fin de la pollution aux billes en plastique dans la Sennette à Écaussinnes?

Les permis d’exploitation des trois entreprises impliquées seront plus sévères, annoncent les autorités écaussinnoises.

Bientôt la fin de la pollution aux billes en plastique dans la Sennette à Écaussinnes?

Le dossier de la pollution aux billes en plastique dans la Sennette à Écaussinnes se rapproche d’une issue favorable: les permis d’exploitation des entreprises impliquées dans des rejets de billes en polymère dans la Sennette devraient être modifiés.

«C’est la fin de l’impunité pour les industriels impliqués dans les contaminations des cours d’eau par des pertes de leurs produits, soit des pellets polymères», ont indiqué les autorités communales d’Écaussinnes.

Les entreprises Total Petrochemicals, Katoen Natie, Vos Logistics et Feluy Service Centre devraient voir les conditions de leurs permis d’exploitation modifiées et leurs activités encadrées beaucoup plus drastiquement. Il s’agit par exemple d’imposer des équipements supplémentaires, des mesures de contrôle ou de nettoyer les voiries et abords, ont précisé les instances d’Écaussinnes.

«Une procédure ‘article 65’ visant à modifier les permis a été activée avec le soutien du cabinet de la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier», ont indiqué les responsables communaux. Une enquête publique se tiendra jusqu’au 13 juillet.

La décision finale quant aux potentielles modifications de permis reviendra à la Région wallonne pour l’entreprise Total Petrochemicals, à la commune d’Écaussinnes pour Katoen Natie et Vos Logistics, et à la commune de Seneffe pour Feluy Service Centre.

Premier signal

«Le fait qu’une pollution chronique de ce type ait pu perdurer doit nous interroger sur la faiblesse actuelle de certains permis et sur le manque de suivi de processus industriels qui peuvent avoir des conséquences réelles en matière de santé, d’environnement et de cadre de vie», a déclaré l’échevin de l’Environnement d’Écaussinnes, Arnaud Guérard, qui estime qu’il s’agit «d’un premier signal».

«Ce n’est certainement pas le seul point d’attention concernant les impacts du zoning pétrochimique», ajoute-t-il.

Le service environnement de la commune avait constaté, à la fin janvier 2020 notamment, la présence d'une grande quantité de billes translucides en plastique sur les berges de la rivière Sennette, sur plus de 7 kilomètres en aval du zoning industriel de Feluy.Un barrage flottant a été installépar la commune d'Écaussinnes et le Contrat de Rivière Senne pour limiter la pollution en aval.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.