Le dessin : son univers…

Il dessine et peint des femmes nues mais il est aussi l’auteur de dessins africains. Yannick Dawili Lokombe ou «DL New Artist» a toujours aiméjouer avec son crayon. Et pourtant, au final, il a quitté son optionartistique pour les sciences politiques et sociales.

Johanne TINCK
Le dessin : son univers…
©ÉdA

Yannick Dawili Lokombe ou «DL New Artist» a toujours aimé jouer avec son crayon. C'est à l'âge de sept – huit ans qu'il a commencé en dessinant Aladin, des Tortues Ninja,…» Un jour, j'ai remporté un concours», se souvient-il. «Cela m'a incité à vouloir me diriger vers une option artistique en humanités. Je continuais à utiliser mon crayon pour mettre en scène des dessins animés de Walt Disney. Toutefois à un moment donné, je me suis dit que ces études ne me serviraientt à rien. J'ai alors voulu suivre l'option sciences fortes » Le parcours scolaire de Yannick Dawili s ensuite été brillant. Il a en effet notamment obtenu un diplôme en sciences politiques et sociales à l'ULB. S'il n'a pas pris longtemps la direction des études artistiques, Yannick a continué à vivre sa passion sur les bancs de l'Unif. «Je dessinais durant les heures de cours. Je m'ennuyais et je me plongeais dans mon monde. Je dessinais alors des femmes nues. J'ai toujours aimé ça. » Un beau jour, Yannick s'est essayé à la peinture. «C'est ma copine qui m'a suggéré de peindre mes dessins. Je me suis lancé. Puis j'ai aussi commencé à réaliser des dessins africains comme celui d'une femme qui travaille dans un champ et pas mal d'animaux.» L'artiste a déjà pu exposer ses œuvres. Elles sont désormais au Moulin de Fief pour une période assez longue.