Le croque-mort fait le gille

Jordan Roland suit depuis de nombreuses années les gilles«Les Cayoteux». Cette année, à l’occasion du trentième anniversairede la société, celui qui travaille au sein de pompes funèbresa passé le cap et a accompagné ses amis…

Johanne TINCK
Le croque-mort fait le gille
FL 16 bis ©ÉdA

C'est cette année que Jordan Roland a fait le gille pour la première fois chez les Cayoteux. Mais, il connaissait déjà bien les membres de la société: «Je les suivais depuis des années car j'ai beaucoup d'amis qui en font partie », dit-il. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que l'expérience s'est révélée concluante. Jordan est prêt à resigner sans hésiter. «Il est évident que je recommencerai l'année prochaine. Je n'ai vraiment pas été déçu. Cela s'est passé comme je l'espérais. C'était un moment de fête entre amis. J'ai, en outre, eu l'occasion de débuter lors d'une année particulière puisqu'il s'agissait du trentième anniversaire de la société.» Le jeune Écaussinnois de 23 ans est donc déjà bien connu via le carnaval auquel il a d'abord assidûment participé en tant que spectateur mais également à un autre titre. Il travaille en effet au sein de pompes funèbres de la région et rentre donc en contact avec de nombreuses personnes. Un métier qu'il exerce par vocation. «Cela faisait longtemps que je voulais faire cela. Ce qui m'attirait, c'est le contact que l'on peut avoir avec les gens via le soutien qu'on peut apporter. Et puis, il y a tout l'aspect organisation qui doit être réglé parfaitement pour que les gens soient rassurés de ce côté-là ». Si le jeune homme aime faire la fête avec ses amis gilles, il sait donc être aussi des plus sérieux dans son boulot…