De prof à chef d’entreprise

Elle travaillait dans une école. Joëlle Seghers est désormaisla responsable de l’ASBL «Dynarythmique». Celle-ci proposedes cours hebdomadaires à Écaussinnes ainsi que des stagesdans une vingtaine de communes en Wallonie.

Johanne TINCK
De prof à chef d’entreprise
13 FL ©ÉdA

Joëlle Seghers est prof d'éducation physique. Une profession qu'elle a exercée durant quelques années. «En plus de mon job à l'école, j'ai commencé à donner des cours de danse et de psychomotricité », explique-t-elle. Très vite, l'Écaussinnoise a dû énormément s'investir pour cette «activité complémentaire» à laquelle elle a fini par se consacrer. L'ASBL «Dynarythmique» a vu le jour voici une dizaine d'années. Désormais, des stages sont organisés durant les vacances scolaires dans une vingtaine de communes wallonnes pour lesquels des centaines d'animateurs travaillent. «Pour ce qui est des cours hebdomadaires durant l'année à Écaussinnes, cela a bien évolué également. Une dizaine de profs sont engagés pour ceux-ci «, se réjouit la responsable de l'ASBL qui a aussi engagé trois temps pleins administratifs. «Nous proposons désormais quinze cours. Il y en a pour tous les âges car nous débutons avec la psychomotricité dès l'âge de trois mois.» Depuis qu'elle dirige l'ASBL, Joëlle a des journées variées. «Je continue à donner des cours. Je passe des journées au téléphone. D'autres à faire de la prospection pour trouver des salles. Et puis, il y a la préparation des chorégraphies pour les deux spectacles annuels », souligne celle qui ne se dit pas étonnée de la réussite de son «bébé». «J'avais toutes les cartes en moi pour que cela se passe bien. Je me suis vraiment investie », conclut-elle.