Une cinquantaine d’enfants bloqués à Londres

ÉCAUSSINNES Une cinquantaine d’enfants des classes de 3e , 4e , 5e et 6e primaires de l’école libre du Sacré-Cœur d’Écaussinnes n’ont pas pu embarquer dans l’Eurostar vendredi après-midi à Londres, où ils avaient passé la journée dans le cadre d’un projet pédagogique.

Ils sont arrivés trop tard pour embarquer.

«Nos élèves et leurs enseignants ont été ralentis dans le métro de Londres car le groupe était important et il y avait beaucoup de monde», explique Isabelle Pouliart, la directrice de l’école du Sacré-Cœur. «Le groupe est ainsi arrivé au check in de l’Eurostar 30 minutes, au lieu des 60 demandées, avant le départ du train. Le personnel de la gare ne les a dès lors pas autorisés à embarquer. Les enseignants ont discuté avec la police mais rien n’y a fait.»

Les enfants ont donc passé une nuit supplémenaire dans une auberge de jeunesse.