Gai Logis: opération coup de poing vendredi à Ecaussines

Dans le cadre de l'action de grève actuellement en cours au sein du "Gai Logis", une institution spécialisée dans l'accueil et le service d'aide à la jeunesse, une "opération coup de poing" sera menée vendredi à Ecaussines par le Setca-Centre auprès du Président du Conseil d'Administration de l'institution, René Dumortier.

Les 47 travailleurs du Gai Logis à Ecaussines avaient décidé de procéder à un arrêt de travail spontané jeudi dernier à la suite du licenciement abusif, selon le Setca-Centre, de deux membres du personnel ouvrier.

"On a voulu imposer à ces deux jeunes ouvriers un nouvel horaire de travail sans aucune concertation. Les deux ouvriers n'ont pas accepté et ont été licenciés", a précisé le Setca-Centre. "Le service minimum est assuré dans l'institution depuis jeudi et notre première action sera celle de vendredi chez le Président du Conseil d'Administration. Nous demandons la réintégration des deux ouvriers."

L'ensemble des 47 travailleurs du Gai Logis se sont donné rendez-vous vendredi, à 9h00, à la gare d'Ecaussinnes.