Ecaussines: arrêt de travail au "Gai Logis" après le licenciement de deux ouvriers

Les 47 travailleurs du Gai Logis à Ecaussines, une institution spécialisée dans l'accueil et le service d'aide à la jeunesse, ont décidé de procéder à un arrêt de travail spontané jeudi, à la suite d'un licenciement abusif, selon le SETCa-Centre, de deux membres du personnel ouvrier.

Deux jeunes ouvriers de 20 ans ont été licenciés par la direction du Gai Logis. "On a voulu imposer à ce deux jeunes ouvriers un nouvel horaire de travail sans aucune concertation. Les deux ouvriers n'ont pas accepté et ont été licenciés", a précisé le SETCa-Centre.

Le syndicat a en outre constaté que le milieu d'accueil "écaussinnois" ne possède toujours aucun règlement de travail, ni d'horaire. "Et la direction effectue pourtant des changements d'horaires au sein du personnel et ce, sans consultation aucune des parties concernées."

Le SETCa-Centre a donc déposé un préavis de grève et a demandé la réintégration des deux ouvriers incriminés.

"Nous demandons également un bureau de conciliation auprès de la Commission paritaire compétente, dans le but de pouvoir mettre sur la table les différents dysfonctionnements régnant dans l'institution, notamment au niveau de la charge psychosociale et des horaires de travail", a indiqué le SETCa, qui a tenu à préciser que le service minimum d'aide à la jeunesse dans le centre restait assuré.