Quatre plans d’actions prévus à Dour pour aider la population ukrainienne

Carlo Di Antonio pourra compter sur l’incroyable soutien de ses citoyens pour mener à bien ses projets.

F.D.
Quatre plans d’actions prévus à Dour pour aider la population ukrainienne

Cela n’aura échappé à personne, l’Ukraine est en train de vivre des jours difficiles depuis que le Président russe, Vladimir Poutine, a décidé de déployer ses forces militaires dans le pays. Cette situation a poussé de nombreux Ukrainiens à quitter le pays pour rejoindre la Pologne. Face à cette situation, Carlo Di Antonio, bourgmestre de Dour et parrain de l’ONG SOS Villages d’Enfants, a décidé de ne pas rester les bras croisés.

Parrain pour l'ONG SOS Villages d'Enfants depuis plus de 20 ans, Carlo Di Antonio avait directement pris contact avec ces orphelinats par le biais de l'ONG. Le bourgmestre leur avait alors proposé son aide et la possibilité, pour la commune de Dour, d'accueillir des enfants orphelins ukrainiens. "J'ai signifié aux orphelinats de SOS Villages d'Enfants que nous pouvions recevoir, avec des familles d'accueil, des enfants s'il était nécessaire de soulager provisoirement ces structures", confiait-il.

Ses démarches se poursuivaient aujourd'hui par la prise de contact avec l’ambassade ukrainienne afin de voir ce qu'il était possible de faire. Quatre plans d’actions ont finalement pu être décidés. "Une collecte de fonds pour aider les orphelinats de SOS Villages d’Enfants en Ukraine va être organisée", indique-t-il. "Des médicaments seront également collectés et acheminés jusqu’en Ukraine. La collecte commencera ce mercredi et sera coordonnée par David Feron et Corinne Tonin. Nous organiserons également une journée de solidarité au sein du Centre culturel de Dour le 13 mars prochain. La communauté ukrainienne de la région ainsi que de nombreux Russes y seront présents."

Le dernier axe de soutien concerne l’accueil, le temps nécessaire et si des demandes arrivent, d’enfants et de familles ukrainiennes. "Un bus est confirmé et peut rapidement se rendre à la frontière polonaise. Nous attendons encore des instructions avant d’activer cela", poursuit Carlo Di Antonio.

À l'annonce de cette initiative, les Dourois n'ont pas attendu avant de répondre présent. Des dizaines de famille se sont déjà manifestées auprès du bourgmestre de Dour pour accueillir une famille ukrainienne chez eux. Les personnes souhaitant également participer à cet élan de solidarité peuvent prendre contact avec Carlo Di Antonio par mail à l'adresse: carlo@diantonio.be.

Davantage d’informations concernant les actions mises en place devraient être communiquées dans les prochains jours.