La fibre optique prochainement installée à Dour

Des sous-traitants de la société Unifiber sillonneront les rues de Dour pendant 12 semaines.

Florian DUCOBU
La fibre optique prochainement installée à Dour

Que les Dourois se rassurent, si des personnes habillées de gilet fluo viennent prendre des photos de leur rue ce n’est pas pour préparer un casse d’envergure mais ce sont bien des sous-traitants de la société Unifiber qui prévoient d’installer la fibre dans la commune. Pendant 12 semaines, ils sillonneront les rues afin de déterminer les endroits où il sera possible de la mettre en place. Des plans seront ensuite soumis aux autorités communales avant de sonder les habitants sur leur envie ou non de recevoir la fibre chez eux. Les travaux devraient débuter dans la foulée.

En décembre dernier, le collège communal de Dour marquait son accord de principe pour le déploiement, par la SA UNIFIBER, de la fibre optique sur le territoire communal. Pour chaque zone choisie, une demande d'autorisation sera introduite en bonne et due forme. Les premières études de terrain ont commencé cette semaine afin de voir où et par quel moyen il sera possible d’installer la fibre optique. "La phase actuelle va prendre 12 semaines", indique Sammy Vanhoorde, échevin des Travaux à Dour. "Des sous-traitants de la société Unifiber se baladent dans Dour afin de voir quelles rues pourraient bénéficier de la fibre optique et par quel moyen elle sera accordé. Deux possibilités s’offrent à eux, soit la voie aérienne, soit la voie souterraine."

Une fois les 12 semaines terminées, des plans seront proposés au service Travaux de la commune. "Nous discuterons ensemble des travaux qui pourront être mis en place. Trois options peuvent s’offrir à nous: installer la fibre optique dans le sol dans des rues où les trottoirs ne sont plus en bon état et profiter ainsi des travaux pour les refaire. Si les trottoirs viennent d’être refaits, nous demanderons alors qu’ils soient reconstruits à l’identique. Le troisième choix qui s’offre à nous est la voie aérienne", poursuit Sammy Vanhoorde.

Les habitants de l’entité seront alors sondés pour voir s’ils désirent ou non bénéficier de la fibre optique. Quelques petits trous devront alors être faits afin de raccorder ceux qui le désirent. Les travaux généraux pourraient ensuite durer plusieurs années.

Les intérêts de telles installations ne sont pas négligeables à une période où le télétravail se répand de plus en plus. "La fibre optique offre une stabilité au niveau de la connexion internet et est également un investissement sur l’avenir puisque les installations seront valables pendant près de 70-80 années", explique Laurent Petit, responsable technique d’Unifiber. "Au niveau du prix, les installations sont entièrement prises en charge par notre société. Pour le reste, les opérateurs se chargent de fournir des offres à leurs clients."