Quid de l’ancienne gare de Dour? "Le propriétaire avait plusieurs projets mais rien n’a été fait"

Des alternatives pour la mobilité des Dourois ont toutefois été mises en place pour pallier l’absence de gare.

F.D.
Quid de l’ancienne gare de Dour? "Le propriétaire avait plusieurs projets mais rien n’a été fait"

Depuis près de dix ans maintenant, la gare de Dour n’est plus desservie en train et ne le sera sans doute plus jamais. La volonté de la commune ne se tournait en effet pas vers une réhabilitation tant elle était peu empruntée et que de nombreuses petites gares disparaissent une à une. Que va donc devenir cette gare? Le bâtiment étant privé, son sort ne dépend pas de la commune mais bien du propriétaire.

De nombreux projets étaient dans les petits papiers de ce dernier. Malheureusement, force est de constater que rien n’a été mis en place pour le moment. De jeunes chanteurs y ont récemment tourné un clip mais les activités de l’ancienne gare s’arrêtent là.

En ce qui concerne la mobilité pour pallier l’absence de gare, la commune a toutefois trouvé plusieurs alternatives. Alors que des navettes reliant Dour à la gare de Mons étaient en projet il y a quelques années, c’est finalement une ligne de bus directe en direction de la gare de Saint-Ghislain qui a vu le jour. Un point d’honneur était également donné à la mobilité douce en aménageant le Ravel des Hauts-Pays pour qu’il devienne une véritable autoroute cyclable.

"Je voulais mettre en place des aménagements tels que des lampes qui permettraient d’emprunter le Ravel une fois la nuit tombée. Cela aurait permis aux Dourois de rejoindre Mons rapidement et en toute sécurité", confie Carlo Di Antonio, bourgmestre de Dour. "Malheureusement, le ministre actuel ne porte plus d’attention à ce projet depuis plus de deux ans."

La mobilité à Dour a donc trouvé des alternatives à sa gare bien que certaines d’entre elles sont encore à peaufiner. Quant à l’ancienne gare, il est encore impossible à savoir ce qu’elle deviendra.