Le sculpteur Jacques Poncin s’en est allé

Né à Ath en 1944, il a vécu à Tournai avant d’entreprendre des études de médecine, puis de chirurgie. Il s’adonne aussi à la sculpture.

F. L.
Le sculpteur Jacques Poncin s’en est allé
En été 2010, Jacques Poncin était à Tournai pour l’inauguration d’une sculpture au Jardin de la Mémoire. ©ÉdA

Mais c’est à l’hôpital de Kigali, au Rwanda, qu’il s’engage dès 1980, puis devient chef de service, une fonction qu’il exerce avec abnégation et courage durant le génocide.