L’été de tous les records au domaine de Claire-fontaine

Si la canicule a laissé un mauvais souvenir aux agriculteurs, elle a permis au site de Claire-Fontaine d’enregistrer une fréquentation record, avec une hausse des entrées de 247% pour les deux mois d’été, par rapport à la même période en 2017.

U.P.
L’été de tous les records au domaine de Claire-fontaine
Le centre de délassement de Clairefontaine a enregistré sa meilleure année depuis 2003. ©C. Carpentier – Voies d’Eau du Hainaut

Quand il fait chaud, les plans d’eau n’attirent pas que les moustiques: ils attirent aussi les touristes. C’est ce qu’a pu constater l’ASBL Voies d’Eau du Hainaut en découvrant les chiffres de fréquentation pour deux des sites qu’elle gère, à savoir le Domaine de Claire-Fontaine situé à Godarville (Chapelle-lez-Herlaimont) et le Canal du Centre.

Des chiffres qui donnent même le tournis aux travailleurs de l’ASBL. «Nous enregistrons une hausse de + 247% des entrées en juillet et août au Domaine de Claire-Fontaine en comparaison avec la même période de 2017», se réjouit l’ASBL dans un communiqué.

«La plage, la chaleur, la baignade, le beach-volley, les pédalos, les toboggans, ont attiré les foules: 35.712 entrées payantes rien qu’en juillet/août. Ces chiffres placent le Centre de Délassement de Claire-Fontaine sur la première marche du podium des attractions touristiques dans la Région du Centre», précise encore l’ASBL.

Alors que la baignade ne prend fin qu’au 15 septembre, les gestionnaires du site peuvent déjà affirmer que la saison 2018 de Claire-Fontaine est la meilleure depuis 15 ans: «nous espérons battre le record de 45.700 entrées établi en 2003.» Une année célèbre pour sa canicule…

Parallèlement, le camping court séjour a affiché complet, à plusieurs reprises, contraignant les gestionnaires à refuser des campeurs au bord du lac de Claire-Fontaine. Certains jeunes groupes ont pris d’assaut le camping durant la canicule.

Les bateaux électriques décollent

Du côté du Canal du Centre, on affiche aussi un large sourire. La location de petits bateaux électriques sans permis, lancée en 2016, décolle pour sa troisième saison. Fin août, le cap symbolique des 1000 locations (1067 exactement) a été franchi. «Cela représente une hausse de 40% des ventes pour la même période l’an dernier (767 à cette période en 2017).»

Enfin, les croisières en péniches et le passage des ascenseurs à bateaux ont également attiré du monde. Certaines semaines, les croisières affichaient complet tous les après-midi, rendant les réservations indispensables.

«Si des changements en termes de stratégie de promotion ont été opérés cette saison, il ne fait aucun doute que la réussite de cet été est due aux conditions d’ensoleillement exceptionnelles», reconnaît lucidement Voies d’eau du Hainaut.

Qui espère désormais que la météo nous gratifiera d’un été indien comme en rêvait Jo Dassin, jusqu’au dernier week-end d’octobre, derniers jours de la saison touristique.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...