Braine-le-Comte : les habitants obligés de passer à la fibre ? “Une période de transition de 5 ans est mise en place”

Le réseau actuel en cuivre sera, à terme, coupé augmentant l’inquiétude de certains habitants.

Florian Ducobu
La fibre optique est en train d'être installée
L'installation de la fibre inquiète les habitants de Braine-le-Comte. ©Belga

La pose de la fibre optique bat son plein dans les différentes villes et communes belges. Du côté de Braine-le-Comte, un courrier de Proximus inquiète les habitants. L’opérateur de télécommunications indique en effet que le réseau en cuivre sera progressivement coupé pour faire place au réseau de la fibre. Une nouvelle pas la bienvenue pour les habitants qui craignent voir leur forfait augmenter par ce changement d’abonnement. Du côté de Proximus, on tente de rassurer les habitants même si le changement sera inéluctable dans les années à venir.

Je viens de recevoir un courrier de Proximus précisant que, grâce à la collaboration de ma ville, la fibre optique est installée dans ma rue”, relate un habitant de Braine-le-Comte sur un groupe citoyen. “Ça, je le savais déjà mais le plus grave suit. Proximus indique en effet que le réseau actuel en cuivre sera coupé. Il sera donc impossible d’accéder à mes connexions Internet. Cela sous-entend que je devrai passer à un contrat comprenant la fibre optique mais à quel prix ?

Suite à ces interrogations, Proximus a tenu à répondre à nos questions. “De gros moyens ont été mis en place, depuis 2016, pour installer la fibre optique un peu partout en Belgique. À terme, le but n’est évidemment pas de garder deux réseaux parallèles, à savoir le réseau de fibre optique et le réseau actuel en cuivre, pendant des décennies”, confie Proximus. “Les quartiers désormais reliés à la fibre optique auront tout de même une période de transition pour passer au réseau de la fibre. Nous allons dans un premier temps essayer de convaincre les habitants de changer de réseau en communiquant sur les avantages de la fibre. La plupart des gens le font sans souci. Ensuite, nous entretiendrons pendant cinq ans les deux réseaux pour permettre une transition en douceur.

Après ces cinq ans de transition, le réseau en cuivre sera tout bonnement décommissionné. Les habitants ne souhaitant pas disposer de la puissance maximale de la fibre auront l’opportunité de bloquer cette dernière à un seuil inférieur afin de faire des économies sur leur abonnement. Une fois encore, cette disposition sera temporaire…

Pour les habitants n’ayant vraiment pas besoin de la vitesse supérieure de la fibre optique, nous allons proposer des tarifs identiques à ceux actuels en limitant la vitesse de cette dernière”, poursuit Proximus. “Leur expérience sera alors comparable à celle dont ils disposaient avec le réseau en cuivre.

Concrètement, passer d’un produit cuivre à un produit fibre identique entraînera une augmentation de cinq euros de la facture des utilisateurs. “Il faut prendre en compte que ce changement entraînera une différence de vitesse et de performance qui sont bien plus avantageuses du côté de la fibre. Pour les gens n’en voulant pas du tout, nous prévoyons une certaine période de transition où il sera possible de garder le même tarif pendant un certain temps mais avec des performances limitées”, conclut Proximus qui précise également que la fibre “permet de répondre à l’utilisation accrue des réseaux Wi-Fi notamment pour le visionnage de vidéos en streaming ou pour faire du télétravail.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...