A Ronquières, deux visions de l'agriculture se rentrent dans le lard

L'administration communale de Braine-le-Comte vient de refuser un permis unique pour la création d'un élevage porcin d'une capacité de 1.800 bêtes à Ronquières. Un projet qui a trouvé son opposition...

Ugo Petropoulos

C’est une sacrée polémique qui agite Braine-le-Comte depuis trois mois. Tout a commencé quand un riverain a découvert un avis d’enquête publique affiché le long d’un champ de la rue du Tombois à Ronquières. Dans cette zone agricole située à 800 mètres du plan incliné, un agriculteur du nom de Benoît Pattyn a déposé une demande de permis unique pour exploiter un élevage porcin.