Boussu a retrouvé sa braderie

Chimène Badi et Boris ont enflammé la place de Boussu.

U.P.
Boussu a retrouvé sa braderie

Faire la fête sans se prendre la tête. Cette formule se prête à merveille à la Braderie de Boussu, qui marquait son grand retour ce week-end, sur la place communale. Opérations commerciales, manèges forains, bars et concerts se sont à nouveau mélangés pour le plus grand bonheur des Boussutois privés de cette festivité majeure durant deux ans.

Les retrouvailles furent pourtant timides vendredi, une partie du public ayant sans doute été refroidie par la météo orageuse de l’après-midi. La jeune Doria D., une des révélations belges de l’année 2021, a eu la tâche de lancer les festivités vendredi soir, suivie par le DJ Daddy K, habitué des lieux, qui a annoncé qu’il s’agirait de sa dernière à Boussu, à la surprise des organisateurs. Vraiment?

Samedi, c’était rendez-vous nostalgie pour le public, qui avait rendez-vous avec une voix des années 2000, celle de Chimène Badi. Si la popularité de la chanteuse française d’origine algérienne s’est effritée ces dernières années, n’oublions pas que Chimène Badi, c’est un disque de diamant, un disque triple platine et trois disques platine entre 2003 et 2011. Sa voix puissante s’est rappelée au bon souvenir des Boussutois au cours d’une prestation marquante. "C’était époustouflant. J’ai vraiment été subjugué par sa prestation, elle était pleine de charisme", nous confie Jean-Claude, encore sous le charme de la prestance de la belle chanteuse.

Après Chimène Badi, la soirée souvenirs de jeunesse s’est poursuivie avec Nicky Sanchez, figure du rap francophone des années 90 passée aux platines dans les années 2000 et résidente sur Fun Radio. La curiosité Boris s’est ensuite emparée des planches, lançant en pâture sa "Soirée Disco" à un public déchaîné, avant d’enchaîner ses nombreux hits qui se sont incrustés dans les playlists des fêtes populaires des 30 dernières années. Coiffé de lunettes d’aviateur, Boris se livre à une séance de fitness épileptique durant 30 minutes. A 57 ans, "il est encore en super forme", s’étonne Emilie, de Saint-Ghislain.

Les festivités se clôturent ce dimanche avec les incontournables Mister Cover, suivi d’un feu d’artifice. Rendez-vous est pris pour le prochain grand rendez-vous boussutois: la Kermesse à Bouboule!