Boussu: le champ photovoltaïque du site de Vedette sera opérationnel au printemps

La cabine électrique sera posée ce vendredi, le raccordement suivra donc.

Boussu: le champ photovoltaïque du site de Vedette sera opérationnel au printemps

Les travaux de construction du champ photovoltaïque sur l’ancien bassin dit à schlamm, à Boussu-Bois, se terminent. La société exploitante, Green Energy 4 seasons, avait jeté son dévolu sur ce site abandonné afin de lui offrir une seconde vie, à l’instar ce qui avait été fait sur le site du Rieu du Cœur à Quaregnon. Les panneaux photovoltaïques occupent désormais la moitié du site, d’une superficie totale de 13 hectares, et seront très prochainement opérationnels.

La prochaine étape sera réalisée ce vendredi, avec la pose d’une cabine électrique au niveau de la jonction entre la Rue Saint-Antoine et la Voie des Morts. "Les travaux d’Ores sont terminés, ce qui nous permet effectivement de procéder à l’installation de la cabine", explique Vincent Vanderveken, développeur de projets en énergie durable. " Les panneaux vont pouvoir être connectés et nous produirons de l’énergie verte à partir du printemps. Nous devrions profiter des premières belles journées ensoleillées."

Côté production, ces 20 000 panneaux permettront de couvrir la consommation de l’équivalent de quelque 3000 ménages. Pour les équipes mobilisées sur cet important projet, l’aboutissement est donc proche. " Nous avons également réalisé toute une série d’aménagements liés à la biodiversité. Nous avons par exemple créé des marres à destination des crapauds et dans le cadre du programme Yes We Plant, nous planterons dans les prochaines semaines des arbres sur le pourtour du site afin de favoriser la biodiversité."

Les équipes ont travaillé de concert avec un apiculteur et un berger, de manière à profiter de leur expérience et de prévoir les meilleurs aménagements possibles. "Comme c’est le cas à Quaregnon, nous aurons recours à l’éco-pâturage tardif. Notre objectif est clair: nous ne souhaitons pas entretenir le site avec des engins mécaniques mais favoriser des méthodes naturelles." Le recours aux moutons parait de ce fait tout à fait approprié.

Les installations seront officiellement inaugurées à la fin du printemps prochain ou au début de l’été, en présence des autorités locales mais aussi de quelques riverains voisins afin que ceux-ci puissent découvrir le site, nouvellement aménagé.