Saint-Ghislain: le projet de rond-point à la sortie de l’autoroute sauvé?

Le gel de trois prolongements et aménagements routiers dans le Borinage a fait grand bruit. On compte déjà une volte-face.

U.P.
Saint-Ghislain: le projet de rond-point à la sortie de l’autoroute sauvé?
Un rond-point devrait être aménagé à la sortie de l’autoroute vers la France à hauteur de Saint-Ghislain ©Google Maps

Il n’aura pas fallu deux semaines au nouveau ministre de la mobilité Philippe Henry (Écolo) pour être pris en grippe par les édiles locaux du Borinage. Ce week-end, Sud Presse annonçait la mise au frigo de plusieurs projets routiers concernant la région.

À savoir le prolongement de l'axiale boraine vers Hainin (Hensies), pour lequel une procédure de demande de permis devait être lancée, le contournement d'Hornu pour éviter le carrefour des Quatre Pavés et celui d'un giratoire au croisement de la sortie d'autoroute de Saint-Ghislain et de la N547.

Une décision pour être en phase avec le «stop aux nouvelles routes», adopté dans la déclaration de politique régionale du nouveau gouvernement wallon PS-MR-Écolo.

Les réactions courroucées ne se sont pas fait attendre. L’ex-ministre de la Mobilité Carlo Di Antonio dénonçait une décision «dogmatique» ne tenant pas compte des réalités locales, tandis que le bourgmestre de Boussu Jean-Claude Debiève faisait part de sa consternation de voir deux projets concernant sa commune refroidis.

Quant à l’abandon du rond-point de Saint-Ghislain, c’était l’incompréhension de la part des autorités communales de la ville, mais aussi de la part du chef de corps de la zone de police boraine. Jean-Marc Delrot estime que tout avait été fait pour réduire la dangerosité de l’endroit sans succès.

Giratoire abandonné, puis sauvé

Même le député framerisois écolo Manu Disabato considère qu’un aménagement de la sortie d’autoroute Saint-Ghislain était prioritaire, «que ce soit un rond-point ou autre chose.»

Mais ce mardi, retournement de situation. Le bourgmestre Daniel Olivier (PS) a interpellé Elio Di Rupo (PS), nouveau ministre-président wallon, afin d’exprimer son mécontentement. Rappelant que ce projet est une priorité pour la Ville, soulignant une moyenne de deux accidents par semaine à cette sortie et le décès d’un automobiliste.

Selon la ville de Saint-Ghislain, le ministre-président du gouvernement wallon a répondu que ces travaux auront bien lieu. Selon Elio Di Rupo, les travaux du rond-point à la sortie de l’autoroute à Saint-Ghislain ont déjà été adjugés et seront réalisés. «J’y veillerai» a-t-il ajouté dans sa réponse au Bourgmestre.

En revanche, les projets de prolongement de l’axiale boraine et d’autres voiries en Wallonie sont bel et bien suspendus.