L’axiale boraine prolongée vers Quiévrain?

Une enquête publique vient de débuter dans le cadre d’une demande de permis pour construire le chaînon manquant de l’axiale boraine.

U.P.
L’axiale boraine prolongée vers Quiévrain?
L’axiale boraine sera prolongée vers la nationale Mons-Valenciennes. ©Google Maps

C’est aujourd’hui que s’ouvre une enquête publique dans le cadre d’une demande de permis introduite par le SPW (direction des routes de Mons), visant à prolonger l’axiale boraine au-delà de Boussu.

Actuellement, l’axiale (N550) se termine à l’intersection de la N549 qui relie Boussu à Dour. Mais depuis des années, la volonté est de prolonger l’axiale et de permettre ainsi d’éviter de passer par le centre de Boussu pour rejoindre Quiévrain. En 2014, un rond-point a été aménagé au carrefour de la N550 et de la N549 en vue de ce prolongement.

Le temps de négocier l’achat des terrains, le projet revient sur le devant de la scène cinq ans plus tard avec cette enquête publique. Le projet consiste au prolongement de l’axiale boraine N550 entre la N549 à Boussu et la N51 à Hainin. Il prévoit la création d’un giratoire afin de sécuriser le carrefour formé par l’extrémité future de l’axiale au niveau de la N51 (rue de Quiévrain) à Hainin.

Le projet de tracé traverse le chemin d’Élouges et implique sa suppression partielle sur un tronçon de 27 m et la création d’une voirie de remembrement sur une longueur de 156 m.

La voirie sera composée de deux bandes de circulation de 3,50 m de large, d’une piste cyclable de chaque côté de la voirie de 1,50 m de large, d’une bande végétale de 1 m de large séparant la voirie de la piste cyclable et d’un fossé de chaque côté de la route. Cinq bassins de rétention seront implantés le long du tracé afin d’anticiper la reprise des eaux de ruissellement.

L’enquête publique sera clôturée le 12 juillet. Le dossier peut être consulté durant la période d’enquête au service urbanisme de la commune de Boussu (rue Fr. Dorzée, 3 à 7300 Boussu), les jours ouvrables de 08 h 45 à 11 h 45 et le mercredi après-midi entre 14 et 16 h et le samedi entre 9 h et 12 h.

Une permanence se tiendra le 22/06, 29/06, 06/07 et 13/07/2019, de 10 h 30 à 11 h 45. Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège Communal par courrier ordinaire (Commune de Boussu, rue Fr. Dorzée, 3 à 7300 Boussu ou par courrier électronique à l’adresse suivante: urbanisme@boussu.be et ronny.backaert@boussu.be).

Si aucun obstacle n’apparaît durant cette enquête publique, «d’ici la fin de l’année on devrait être dans la phase de permis», a indiqué le ministre wallon des Travaux Publics Carlo Di Antonio à nos confrères de Sud Presse. Pour un chantier qui débuterait en 2020?