Tricot, crochet, paroles !

Dans son magasin ouvrant sur la Grand-Place, Anouk Van Herck accueille, trois fois par semaine, les dames désireuses de bavarder en tricotant.

J.D.
Tricot, crochet, paroles !
12 ©ÉdA

À moins que ce soit de tricoter en bavardant? Anouk explique: «Au début, ce café-tricot avait lieu une fois par semaine. Mais on est passé à trois séances hebdomadaires, à la demande générale . Ce n'est pas à proprement parler un cours de tricot mais plutôt une mise en commun des connaissances, des techniques, des petits trucs. On parle forcément aussi d'autres choses et cela crée des liens. D'ailleurs, certaines en profitent pour faire une petite fête à l'occasion d'un anniversaire . » Le jeudi après-midi, des personnes prises en charge par une institution douroise rejoignent le groupe. Car Anouk précise que «c'est connu de longue date que, pour des personnes dépressives ou souffrant d'autres problèmes psychologiques, le tricot peut être une forme douce de thérapie . »

Rens.: 065 79 30 82.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...