Écrire et lire pour dire !

«Retour à Domme». Tel est le titre du nouvel opus en date de l’écrivaine boussutoise Françoise Houdart. Une femme engagée qui anime régulièrement des rencontres dans les classes, les bibliothèques et les cercles culturels. Pour défendre les bienfaits de l’écriture et de la lecture.

Jidel
Écrire et lire pour dire !
11 ©ÉdA

Elle nous résume: «Depuis près de 10 ans j'anime des rencontres à la bibliothèque de Boussu. Le cycle s'appelle les Saisons littéraires. Comme l'évoque le nom qu'elles portent, ces saisons sont organisées quatre fois l'an, plus ou moins au changement de saison. Parallèlement, mon époux Renild Thiébaut anime quant à lui les Saisons du Savoir, des conférences qui donnent la parole à des personnalités engagées socialement ou dans les arts, la philosophie, les projets humanitaires. Nous sommes également actifs au sein de l'ASBL Boussu-Conférences-Voyages. Enfin je me rends également dans les écoles pour animer des ateliers de lecture et d'écriture». Un emploi du temps chargé pour cette enseignante retraitée qui a toujours aimé le dialogue avec les jeunes. Et qui réserve des moments privilégiés à ses petits-enfants. L'un d'entre eux étant, d'une certaine manière, à l'origine de son dernier roman. Elle nous explique: «C'est la mort d'un petit rouge-gorge contre la vitre de ma véranda qui fut l'élément déclencheur. Je lisais une histoire à l'un de mes petits-enfants. Je n'ai pas osé lui dire que l'oiseau était mort, pas osé prononcer ce mot. Nous l'avons déposé dans une boîte à chaussures garnie d'ouate pour qu'il se repose ai-je menti au petit au moment de sa sieste. Quand il s'est réveillé, l'oiseau avait disparu. J'ai dit qu'il avait rejoint ses frères dans l'arbre. Un jour j'ai écrit cet événement et l'histoire s'est nouée d'elle-même…»

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...