"Non carnaval" de Binche: dispositif policier discret mais renforcé pour le mardi gras

La police fédérale et les zones de police voisines sont en renfort de la police binchoise.

U.P.
"Non carnaval" de Binche: dispositif policier discret mais renforcé pour le mardi gras

Même sans carnaval, les Binchois se pressent dans les rues de Binche à l'appel des Jours Gras. Dimanche, les cafés n'ont pas désempli et le centre-ville était noir de monde, contraignant la Ville à bloquer l'accès aux véhicules à la Grand-Place en cours de matinée. Du côté des cafetiers, on avait tout prévu, comme le laissait comprendre le ballet des camions de livraison la semaine précédente. Et certains de s'étonner que les autorités communales n'en ait pas fait autant, en anticipant des mesures de circulation.

Du côté de la Zone de Police Anderlues-Binche, on affirme être au taquet. "Un dispositif était prévu pour les trois jours quoi qu'il en soit. Mais comme il n'y a pas de carnaval autorisé, nous procédons principalement à de la sécurisation", nous indique-t-on du côté de la police locale. Du côté de la Ville de Binche, on précise que la situation est évaluée "d'heure en heure" et adaptée en fonction de l'afflux de personnes.

Des renforts ont été prévus pour les trois jours et leur déploiement se fait en fonction de la foule et des pics de grande affluence en période normale de carnaval. Ce lundi, la situation est assez calme et l'animation ne débordait pas des trottoirs, ne nécessitant pas de mesures particulières de circulation. La police se faisait également discrète. Mardi par contre, les hommes en bleu seront plus visibles, dès 5 h du matin, heure traditionnelle du ramassage.

Respect du code orange

"Nous avons des renforts d'infanterie et de la cavalerie de la Police fédérale en renfort. La cavalerie sera déployée mardi après-midi", indique la zone de police binchoise. Des renforts des zones de police locale sont également prévus. Par contre, aucune restriction de circulation ne sera prise anticipativement. "Comme le carnaval n'est pas autorisé, aucune ordonnance de police n'a été prise pour limiter ou interdire la circulation." Comme dimanche, on s'adaptera donc en fonction de l'évolution de la situation. Théoriquement, vous pourriez stationner sur la Grand-Place, mais en pratique...

Dès 5 heures du matin, les forces de l'ordre seront en alerte, comme si le carnaval avait vraiment lieu. Et la police veillera au respect "de ce qui est applicable en code orange". Soit: pas de rassemblement de groupes de plus de 100 personnes en extérieur, pas de musique sur la voie publique, CST à montrer pour entrer dans un café…

Et pour cette dernière mesure, elle aurait globalement été bien respectée dans la plupart des cafés. "On avait effectué des contrôles lors de la dernière semaine de 'non-soumonces' et on a constaté une amélioration de la part des cafetiers qui se sont organisés avec des systèmes de cachet ou de bracelets. Les retours des contrôles effectués dimanche sont assez positifs."