Le carnaval de Binche 2021 est annulé

La décision a été annoncée ce vendredi par le Bourgmestre Laurent Devin et les organes représentatifs du folklore binchois.

Ugo Petropoulos
Le carnaval de Binche 2021 est annulé
Il n’y aura pas de carnaval à Binche en 2021. ©ÉdA Mathieu Golinvaux

La décision d’annuler le carnaval de Binche fut lourde à prendre. Cela s’est ressenti durant la vidéoconférence où le bourgmestre Laurent Devin devait l’annoncer, mais où il n’eut de cesse de tourner autour du pot avant d’entrer dans le vif du sujet et d’annoncer l’inéluctable, l’impensable pour Binche.

Avant de se lancer: «Les conditions actuelles de santé de l’ordre public ne vont en aucune manière vers une situation qui pourrait nous permettre de vivre les carnavals pleinement»

«La Ville de Binche est une ville responsable. Toute décision que nous prenons a pour objectif de préserver la santé de ses citoyens et citoyennes. Dans cette logique, il n’y aura pas de carnaval de Binche en 2021», lâcha enfin le bourgmestre après une dizaine de minutes égrenant différentes mesures de soutien aux Binchois et aux nombreux secteurs touchés par la crise.

À la fin de l’été, les autorités communales et les Binchois entretenaient encore l’espoir. Des rencontres avec les différents acteurs du carnaval, les présidents de sociétés folkloriques, etc. se sont succédées pour envisager un carnaval différent, qui tienne compte du contexte sanitaire.

«Nous avons consulté les forces de l’ordre, les services de la santé, des membres du comité de concertation ainsi que tous les présidents des carnavals de l’entité.»

Pas de carnaval au rabais

Mais il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’il n’y avait pas d’alternative, d’autant que pour la grande majorité des présidents de société, il était inenvisageable de participer à un carnaval sur la retenue. «Nous ne voulons pas d’un carnaval au rabais, soldé», déclare Daniel Pourbaix, président de l’Association de Défense du Folklore.

«Nous avions certes un peu d’espoir à la fin du mois d’août, quand la situation sanitaire s’améliorait. Mais l’arrivée de la deuxième vague de la pandémie a fait que l’espoir est devenu très ténu.»

Le carnaval, c’est le rassemblement, le partage, l’allégresse...Tout ce que le Covid-19 rend impossible. Comment garantir un carnaval où toute personne se tient à 1,5 mètre de distance? «Cela rendrait le cortège quatre fois plus long», note Daniel Pourbaix. «Quant au public, il est massé derrière les grilles.»

Sans public alors, à huis-clos entre Binchois? Insensé et infaisable, le carnaval se déroulant dans toute la ville. Il faudrait la bloquer trois jours durant. Et puis la fête perdrait tout son sens. «Les Binchois aiment partager leur folklore.»

Plutôt qu’un carnaval qui ne ressemble pas à un carnaval, décision a donc été prise d’annuler l’édition 2021 et ses phases préparatoires. «Le folklore est en deuil. Mais nous nous relèverons pour le carnaval 2022 pour lequel nous vous donnons déjà rendez-vous.»

Le carnaval de Binche devait avoir lieu du 14 au 16 février 2021. La prochaine édition est donc repoussée du 27 février au 1er mars 2022. A noter que les autres carnavals de l’entité n’auront également pas lieu.