Binche: 8 décès dus au coronavirus à la maison de retraite

La plus grande maison de repos publique de Wallonie est touchée par le virus. Une vague de tests sur tout le personnel vient de commencer.

U.P.
Binche: 8 décès dus au coronavirus à la maison de retraite
La résidence Jeanne Mertens a une capacité de 222 lits. ©Ugo PETROPOULOS

La maison de retraite Jeanne Mertens à Binche, qui avec sa capacité de 222 lits est la plus grande maison de repos publique de Wallonie, n’a pas été épargnée par le Covid-19. Du début de la crise sanitaire au 14 avril, soit environ un mois, 36 tests ont été effectués sur des résidents. Il s’avère que 22 avaient contracté la maladie et 8 en sont morts.

Le personnel a aussi été touché: sur les 12 tests effectués sur les membres du personnel, 8 d’entre eux ont contracté le Covid-19.

Ces tests ont permis une politique de cohortage: un étage de la maison de retraite a été confiné et accueille les résidents atteints de Covid-19, isolé du reste de la population du home avec un personnel qui lui est dédié.

Dans les prochains jours, les autorités communales devraient avoir une vue précise de la situation de la maison de retraite. Ce mercredi a commencé une campagne de dépistage de l’ensemble du personnel, ce qui doit permettre d’améliorer le cohortage et de réduire les cas Covid-19 et les décès y afférents.

Engagements, intérim et mise à disposition

La Ville de Binche a également conclu des accords avec le CHU Tivoli, concernant l’hospitalisation éventuelle des résidents et de leur suivi «dans le respect des règles de l’AVIQ», précise la Ville. L’hôpital à vocation universitaire louviérois est aussi le conseiller principal des autorités communales pour la gestion de la crise sanitaire au sein de la maison de retraite.

Depuis le début de la crise, environ 4 000 masques chirurgicaux et 1 000 masques FFP2 ont été distribué aux membres du personnel. Des dispositions ont été prises pour continuer à s’approvisionner en masques et autres matériels de protection afin de continuer à les fournir aux membres du personnel.

Les moyens humains ont également été augmentés. Du personnel supplémentaire a été engagé et de l’intérim spécifique a été sollicité. Le CPAS et la Ville de Binche ont également eu recours à la liste des bénévoles mis en ligne par l’AVIQ. Les services du CPAS sont également venus en renfort au sein de la résidence, ainsi que des services de la Ville pour assurer certains postes vacants.