Mons : il porte des coups sur sa compagne pour “la calmer”

À 26 ans, Gaspard (prénom d’emprunt) enchaîne les infractions en matière de coups et blessures.

Margaux Piron
 Le prévenu, condamné à 18 mois de prison, est revenu au tribunal pour faire opposition.
illustration ©Belga

Gaspard (prénom d’emprunt) comparaissait à la barre du tribunal correctionnel de Mons pour diverses préventions. Le jeune homme est notamment accusé d’avoir porté des coups à l’égard de sa compagne actuelle. Dans ses explications, Gaspard a indiqué avoir agi de la sorte pour “calmer” la victime. C’est lors d’une violente dispute que le prévenu a administré plusieurs coups au niveau du visage et du ventre.

À seulement 26 ans, Gaspard est également poursuivi pour avoir mis hors d’usage le véhicule de son rival. Depuis plusieurs années, il entretient des relations conflictuelles avec David (prénom d’emprunt). Par vengeance, il a notamment proféré des menaces en tout genre sur les réseaux sociaux avant de dégrader son véhicule en y jetant… de la soupe.

Quelques jours plus tard, Gaspard a recroisé la victime dans une galerie commerçante. Par surprise, il lui a violemment porté un coup au niveau du visage avant de prendre la fuite en courant. Le prévenu a vraisemblablement déjà un casier judiciaire bien rempli en matière de coups et blessures et notamment sur ses ex-compagnes. Le représentant du ministère public a requis un an de prison ferme. Le prévenu prendra connaissance de son jugement le 17 février.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...