Les travaux de l’école d’Havay pourraient débuter en septembre

L’ancienne école va être totalement restaurée afin d’accueillir à nouveau enfants et enseignants.

Emeline Berlier
L'ancienne école d'Havay va être réhabilitée, les préfabriqués pourront être quittés par les élèves.
L'ancienne école d'Havay va être réhabilitée, les préfabriqués pourront être quittés par les élèves. ©D.R.

2023 sera une année de concrétisation pour la commune de Quévy. Après avoir connu “quelques” déboires dans le cadre de la bonne exécution des travaux de rénovation de l’école de Genly, elle s’apprête en effet à lancer les travaux de rénovation de l’école communale d’Havay. L’entreprise retenue à l’issue d’une procédure de marché public est connue. Elle doit désormais organiser son agenda et prévoir le chantier.

“Nous sommes dans l’attente car des contacts doivent être pris avec l’entreprise mais notre objectif, c’est de pouvoir commencer ces travaux au mois de septembre, à l’issue des congés du bâtiment”, explique Alexis Jaupart (PS), échevin en charge de l’enseignement. “On va procéder à la rénovation complète de l’ancienne école. On va travailler sur le chauffage, l’électricité, l’isolation, la mise en conformité incendie, procéder à la réfection de la toiture et à l’aménagement de la cour de récréation,… Trois nouvelles classes seront créées et un grand réfectoire sera construit.”

Bref, c’est une toute nouvelle école que les enfants devraient intégrer une fois les travaux terminés. “L’ancien bâtiment n’est plus utilisé depuis au moins une dizaine d’années. L’objectif, c’est que les enfants puissent le réintégrer aussi rapidement que possible.” Le dossier ne date en effet pas d’hier. En 2016, le conseil communal avait approuvé le transfert de préfabriqué de l’ancienne école communale de Bougnies vers Havay, l’école connaissant des problèmes de toiture et en 2018, le collège communal avait sollicité l’inscription de l’implantation scolaire d’Havay sur la liste des projets éligibles en 2021 dans le cadre du programme prioritaire de travaux (PPT).

En juin 2020, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait émis un avis favorable tandis que le gouvernement wallon avait suivi en décembre, libérant ainsi les subsides nécessaires à ce vaste chantier. En novembre 2021, le conseil communal de Quévy approuvait le cahier des charges et les conditions de passation du marché. Aujourd’hui, le collège communal est pratiquement au bout des démarches administratives et va pouvoir s’atteler à la tâche au bénéfice des enfants et des enseignants.

“Il faudra au moins une année complète de travaux. Les enfants ne pourront pas rester sur le site pendant ceux-ci. Ils seront donc invités à rejoindre l’implantation de Givry, qui est géographiquement assez proche. On doit encore discuter avec les parents afin de voir quelles sont leurs attentes et si organiser un transport scolaire est nécessaire.” Les préfabriqués actuellement transformés en salles de classe devraient quant à eux connaître une nouvelle vie.

“Ils sont encore en bon état. Dans un premier temps, ils seront laissés sur site, soit pour accueillir des élèves le temps de la réalisation de travaux dans leur école, soit pour l’organisation de diverses activités, comme la psychomotricité ou une bibliothèque.” Rappelons que le coût du projet est estimé à quelque 900 000 euros, subsidiés à hauteur de 80 % via le programme prioritaire des travaux.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...