Saint-Ghislain: des riverains se retroussent les manches pour nettoyer les cimetières

Ils sont ainsi venus en aide aux ouvriers communaux.

E. Brl.
Saint-Ghislain: des riverains se retroussent les manches pour nettoyer les cimetières

Impossible pour les ouvriers communaux d’être partout. Malgré leur bonne volonté, ceux-ci peinent à venir à bout des mauvaises herbes dans les cimetières de l’entité de Saint-Ghislain. Il faut écrire que les conditions météorologiques de cette année ne leur ont pas rendu la tâche facile. Conscients que ces travailleurs ne disposent pas de plus de deux bras et ne jouissent pas encore du don d’ubiquité, des citoyens sont venus en renfort.

Ils étaient ainsi une dizaine à s’être donné rendez-vous au cimetière de Baudour afin de se retrousser les manches. "Quatre travailleurs sont spécifiquement affectés à l’entretien des cimetières de l’entité depuis le mois d’avril dernier", précise Daniel Olivier (PS), bourgmestre. "Mais la végétation pousse rapidement et c’est un éternel recommencement. Nous avons de nombreux cimetières: lorsque le dernier est nettoyé, le premier est déjà à refaire."

Le coup de pouce citoyen a donc été particulièrement apprécié. "Nos travailleurs avaient déjà reçu le soutien d’autres équipes des services techniques de la ville mais les riverains souhaitaient manifestement que cela aille plus vite encore. On sait à quel point les cimetières sont des lieux importants pour les familles."

L’échevin de la propreté publique et de l’environnement, Rudy Bureau (PS), était lui aussi de la partie. "Le grand nettoyage continue, notamment au sein du cimetière de Tertre. Tous nos lieux de recueillement en auront alors bénéficié et nos ouvriers pourront à nouveau y assurer un entretien plus normal." Du côté des citoyens, une nouvelle opération de nettoyage se profile. Cette dernière aura lieu ce samedi 27 août à Tertre, dès 10 heures.

"Cela confirme deux choses. La première, que les citoyens sont encore attentifs à l’entretien des lieux qui sont importants à leurs yeux. La seconde, que la solidarité citoyenne s’exprime encore, que certaines personnes sont prêtes à relever leurs manches pour le bien commun", conclut le bourgmestre, qui rappelle que le personnel communal fait de son mieux pour remplir ses missions et que les familles ont-elles aussi des responsabilités quant à l’entretien des sépultures.