Le « Bâbord Club », la nouvelle scène électro qui va faire danser les festivaliers du Ronquières Festival

Cette nouvelle scène se situera en face de l’entrée du camping.

F.D.
Le « Bâbord Club », la nouvelle scène électro qui va faire danser les festivaliers du Ronquières Festival

L’ambiance familiale du Ronquières Festival va se mêler aux rythmes électro cette année grâce au Bâbord Club. Cette nouvelle scène électro rassemblera les meilleurs DJs belges du vendredi au dimanche. Que les amateurs de rap, pop et du rock se rassurent, les deux scènes principales seront toujours bel et bien de la partie et accueilleront des artistes de renom comme Orelsan, Todiefor, Julien Doré, Gambi ou encore Louane et Rilès.

"Nous nous sommes rendu compte que les jeunes avaient de plus en plus envie de danser. Nous avons donc décidé de mettre en place une scène supplémentaire afin de leur permettre de faire une pause entre les différents concerts", indique Jean-François Guillin, organisateur de l’événement. "Nous avons donc contacté Jonas et Globul du Rockerill pour nous aider à mettre en place une line-up. Elle sera entièrement composée de DJs belges."

Moodylow, John Parm et Lilihell se chargeront de mettre l’ambiance le vendredi de 18h à 1h30. Le lendemain, Vernon Bara, Tweaken, Globul, Cedric et Fabrice Lig feront partie de la line-up de 17h à 1h. Enfin, le dimanche, les festivaliers pourront aller profiter des DJ sets de Lummon & Robin, Ronin, Aldo et Oton de 17 à 1h du matin.

Quid des perturbations sonores sur les autres scènes du festival? L’emplacement de cette troisième scène et son orientation ont été pensés pour ne rien retirer au plaisir des festivaliers moins amateurs d’électro. "La scène est éloignée de plusieurs centaines de mètres des deux autres et est orientée de l’autre côté. Il ne devrait donc pas avoir de perturbations pour les autres artistes. Le système de son a également été pensé en ce sens", conclut Jean-François Guillin.

Il y en aura donc pour tous les goûts cette année avec cette nouvelle scène électro qui fait office de nouveauté pour cette dixième édition du Ronquières Festival.