Dour Festival: les premiers festivaliers arrivent, les embouteillages aussi

Après trois jours de Dour Campfest, le festival à proprement parler se prépare tout comme les festivaliers.

F.D.
Dour Festival: les premiers festivaliers arrivent, les embouteillages aussi

Le Dour Campfest va faire place au Dour Festival ce jeudi pour le plus grand bonheur des festivaliers. Ils étaient d’ailleurs nombreux à prendre la route ce mercredi afin de tout préparer avant le début des festivités. Cet afflux de personnes s’est fait ressentir sur les routes. Bien que la circulation sur les petites routes était encore relativement fluide, on ne peut pas en dire autant du réseau autoroutier.

Malgré le travail des forces de l’ordre pour réguler le trafic, les files se sont rapidement allongées aux abords du site du Dour Festival. Il fallait également se montrer patient pour accéder aux parkings. Le réseau autoroutier était particulièrement touché en cette veille de premier jour de festival.

Pour éviter les longues heures d’attente à bord de sa voiture, plusieurs solutions s’offrent aux festivaliers. Une bonne partie du réseau secondaire est en effet encore assez dégagé et permet d’éviter les longues files. Les transports en commun font quant à eux office de solution idéale. Un accès par le train est en effet prévu en gare de Saint-Ghislain où des bus se tiennent prêts à faire la navette jusqu’au festival. Plusieurs bus en partance de France, des Pays-Bas et de Belgique sont également prévus.

Ils étaient une bonne vingtaine à préconiser cette solution en ce début d’après-midi. Les festivaliers sont tout de suite mis dans une ambiance musicale en attendant le départ des bus vers le festival.

Les personnes souhaitant préconiser ce moyen de locomotion pourront le faire jusqu’à la fin du festival. Le premier départ de la gare de Saint-Ghislain se tiendra à 8h ce jeudi. Le dernier aura lieu à 23h30. Les navettes partiront ensuite dès 9h, le vendredi, et 10h pendant le week-end. Les derniers départs se feront à 23h le vendredi, 22h le samedi et 18 h le dimanche. Des navettes de retour font également le trajet jusqu’à 22h. Les festivaliers n’auront ensuite plus qu’à rejoindre leur train pour rentrer chez eux.