Tout savoir sur le terril Bascoup numéro 4 à Chapelle-Lez-Herlaimont grâce à son nouveau panneau d’accueil

Ce nouveau panneau a été réalisé par l’asbl Espace Environnement.

F.D.
Tout savoir sur le terril Bascoup numéro 4 à Chapelle-Lez-Herlaimont grâce à son nouveau panneau d’accueil

Le terril du Bascoup numéro 4 de Chapelle-Lez-Herlaimont n'aura désormais plus aucun secret pour ses visiteurs. Un panneau d’accueil vient en effet d’être installé afin d’aider les promeneurs à trouver les points d’intérêts du site, les infrastructures qui y sont disponibles où encore les activités organisées au sein du terril. Il indiquera également le niveau de difficulté des différents cheminements présents. Ce tout nouveau panneau se trouve du côté de la chaussée Romaine, juste à côté du bâtiment des services techniques communaux.

"Au fil du temps, les terrils sont devenus des lieux de découverte, tant pour leur valeur écologique qu’historique ou sociale. S’ils sont parfois repérables au loin, il n’est pas toujours évident d’identifier comment y accéder, où se garer et par quel sentier rejoindre le sommet pour profiter de la vue", indique la commune de Chapelle-Lez-Herlaimont. "Un panneau d’accueil a donc été installé en ce sens au pied du terril du Bascoup numéro 4 afin de donner toutes ces informations. En plus de cela, il présentera la fiche d’identité, les points d’intérêt et les infrastructures disponibles, les activités possibles sur le terril et le niveau de difficulté des cheminements."

Une charte du bon promeneur en dira également plus sur les comportements à adopter lors de balades au sein d’un terril. Ce nouveau panneau d’accueil présentant toute une série d’informations a été réalisé par l’asbl Espace Environnement dans le cadre du projet INTERREG Va Destination Terrils, avec la collaboration de l’administration communale. Au total, 11 panneaux de ce type ont été installés dans huit communes wallonnes.

Pour rappel, le projet INTERREG Va Destination Terrils vise à favoriser l'attractivité et le développement touristique des terrils de l'arc minier franco-wallon tout en respectant la biodiversité, l'intégrité des sites et en conciliant les différents usages de ceux-ci. Ce projet est soutenu par le fonds européen de développement régional.