Le premier jour des festivités de l’Ascension à Saint-Ghislain s’est déroulé sans encombre

Un important dispositif policier est mis en place durant ces trois jours de festivités.

F.D.
Le premier jour des festivités de l’Ascension à Saint-Ghislain s’est déroulé sans encombre

Les Saint-Ghislainois se sont retrouvés en nombre ce jeudi pour le retour tant attendu des festivités de l’Ascension. Bien que le traditionnel envol du ballon n’ait pas pu avoir lieu en raison des fortes rafales de vent, les habitants se sont montrés particulièrement calmes à en croire le bourgmestre de Saint-Ghislain et la zone de police Boraine.

"La police m’a indiqué que seules dix arrestations administratives avaient été effectuées en ce premier jour de festivités", annonce Daniel Olivier, bourgmestre de Saint-Ghislain. "Elles ne concernaient donc que des troubles à l’ordre public suite, probablement, à des consommations excessives d’alcool. Tout s’est donc globalement bien passé."

Il faut écrire également que la police Boraine avait anticipé l’engouement provoqué par ce retour des festivités de l’Ascension en mettant en place un important dispositif de sécurité. "Les festivités de l’Ascension sont bien connues dans la région. En plus d’une ambiance sympathique, de nombreux divertissements sont toujours proposés aux visiteurs. Cette année, les organisateurs ont vu les choses en grand en organisant trois jours de fête. Nous avons donc également vu les choses en grand", indique la zone de police Boraine. "Sur l’ensemble du week-end, plus de 122 policiers seront présents. Ils sont renforcés par la présence de deux maîtres-chiens, huit cavaliers et huit policiers du Fédéral."

De nombreuses caméras ont également été disposées dans la Cité de l’Ours. En plus des caméras urbaines déjà présentes sur l’entité, cinq caméras fixes temporaires ont été placées à divers endroits stratégiques. Quatre policiers français seront également présents tout le week-end afin de faciliter le contrôle des résidents français grâce à leur accès aux bases de données françaises.

Les festivités ne sont donc pas encore terminées. Elles se poursuivront en effet encore durant deux jours. Avec notamment ce vendredi un concert de Camélia Jordana sur la Grand-Place. Et samedi soir, un spectacle laser, son et lumière sur la Place de la Gare, suivi d’un feu d’artifice musical en collaboration avec les forains. "Nous espérons que la suite des festivités se passera aussi bien que ce jeudi d’Ascension", conclut Daniel Olivier.