Hainaut: Une nouvelle formation de bachelier en agroécologie

Dès septembre, les cours permettront d'allier agriculture et transition écologique.

G.La
Hainaut: Une nouvelle formation de bachelier en agroécologie

La planète se réchauffe, et ce n'est pas une bonne chose. Les rapports du GIEC sont là pour nous le rappeler. Et pour les plus sceptiques, la multiplication anormale de phénomènes climatiques comme les inondations ou les épisodes de sécheresse démontrent que l'affaire ne doit pas être prise à la légère.

Le réchauffement climatique étant l'affaire de tous, tous les secteurs sont invités à se retrousser les manches. L'agriculture n'y échappe pas. Elle est l'une des principales victimes des dérèglements climatiques, mais aussi une grande pollueuse. En 2019 selon Eurostat, les émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole étaient responsables d’environ 10% des rejets totaux.

Heureusement, des changements s'amorcent. En témoigne cette nouvelle formation proposée par la Province du Hainaut: bachelier de spécialisation en agroécologie. "Cette formation vise à permettre la transition agroécologique. L’agroécologie étant à la croisée de quatre disciplines que sont l’agronomie, l’écologie, la sociologie et l’économie. La spécialisation permet le développement de compétences interdisciplinaires. Les débouchés professionnels sont vastes!", promet la Province du Hainaut.

Cette formation de 60 crédits sera dispensée sur deux ans afin de pouvoir être conjuguée avec un emploi et une vie de famille. Elle s’adresse aux détenteurs d'un bachelier ou d'un master en agronomie. Les cours commenceront le 6 septembre et se donneront à l'IPMAC de Soignies ainsi qu'à la Haute Ecole Condorcet à Ath.