Saint-Ghislain, paradis borain? "Je suis positivement surpris"

La cité de l'Ourse figure à la 13e place des communes wallonnes les plus accueillantes.

Saint-Ghislain, paradis borain? "Je suis positivement surpris"
Ugo Petropoulos

Dans quelles communes wallonnes fait-il bon vivre? Nos confrères du magazine Moustique se sont penchés sur la question et, à l’aide de divers indicateurs, ont établi un classement des communes les plus accueillantes qui peut sembler étonnant. Au rayon des bonnes surprises, Saint-Ghislain se hisse à une jolie treizième place sur 262 communes wallonnes. La cité de l’Ourse figure loin devant les autres communes de l’arrondissement de Mons-Borinage, réparties entre la 59e et la 233e positions.

"Je suis positivement surpris", réagit Daniel Olivier, le bourgmestre de Saint-Ghislain, qui n’avait pas connaissance de ce classement. Surpris de voir sa commune figurer aussi haut, mais pas totalement étonné. "Quand on rencontre les nouveaux habitants lors de la réception annuelle que l’on met en place pour les accueillir, beaucoup nous disent que Saint-Ghislain leur semble différent. C’est d’ailleurs un thème de communication que nous avions développé."

Moustique a utilisé huit catégories pour déterminer son classement: finance, économie et emploi, environnement et cadre de vie, mobilité, enseignement, logement, services de première nécessité et sécurité. Et Saint-Ghislain coche les bonnes cases dans bien des domaines.

"Il y a de la mixité à Saint-Ghislain. Nous comptons 1700 logements sociaux sur le territoire, mais aussi de nombreuses villas. On n’a pas de gros couacs en termes de conflits de voisinage. Nous avons aussi deux gros zonings industriels et des "comités environnement" pour assurer la concertation ont été mis en place."

Entreprises, verdure, commerces, écoles...

À côté des usines, pourvoyeuses d’emploi, "Saint-Ghislain compte 68% de verdure." En termes de loisirs, "nous avons une offre diversifiée, tant culturelle grâce au Foyer, que sportive." Saint-Ghislain est une des deux seules communes hennuyère a à s’être vue décerner trois étoiles dans le cadre du label "Ville sportive". La commune encourage aussi la vie sociale et la concertation avec les citoyens à travers différents conseils consultatifs, mis en place depuis 1996. "Il y en a pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les personnes immigrées, la jeunesse...A cela se rajoute la poursuite du Plan Social Intégré."

Saint-Ghislain, c’est aussi un pôle scolaire, de la maternelle à la haute école, et une offre commerciale encore diversifiée dans son centre-ville. "Nous sommes assez complets par rapport à l’offre vis-à-vis de notre population."

En termes de mobilité, Saint-Ghislain tire là encore son épingle du jeu. "Nous avons la gare, nous avons des bus, nous sommes aussi à une entrée d’autoroute...Aujourd’hui, nous travaillons aux pistes cyclables et à la mobilité douce."

Saint-Ghislain, c’est aussi un hôpital sur le territoire communal, à Baudour et quatre autres à proximité immédiate. Autant de facilités qui, d’après les indicateurs retenus par nos confrères, font que l'on vit mieux à Saint-Ghislain qu’à Lasnes. Qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur?

Où se situent les autres communes de Mons-Borinage?

Loin derrière Saint-Ghislain, on retrouve...Colfontaine à la 59e place. De quoi surprendre tant la commune boraine a des indicateurs socio-économiques plutôt défavorables. On suppute que son immobilier abordable, la présence d’un hôpital (Warquignies) et les espaces verts comme son bois ont dû jouer en sa faveur. Suivent ensuite Frameries (63e); Honnelles (76e) et Lens (111e). Mons n’est que 118e, juste devant Hensies et Dour. Les grandes villes ne sont pas à la fête dans ce classement, pénalisées notamment par la pollution de l’air et les bouchons.

Boussu pointe à la 129e place, suivi par Quiévrain (135e), Quévy (149e), Jurbise (184e) et Quaregnon (233e). Un classement qui risque de faire débat quant à sa pertinence dans certaines communes...