Mons: appel à volontaires pour apprendre le français aux Ukrainiens

Une trentaine de réfugiés sont déjà inscrits aux cours qui seront organisés à la Polyac.

La Rédaction de L'Avenir
Mons: appel à volontaires pour apprendre le français aux Ukrainiens

Parmi les besoins auxquels font face les réfugiés ukrainiens de Belgique francophone, il y a celui d'apprendre le français, pour s'intégrer dans notre société, suivre une scolarité, une formation ou trouver un travail. À Mons, ce volet d'apprentissage se met en place sous l'impulsion de la Polyac, école de langue privée, et du Centre Polyglotte de Mons.

Ces structures viennent de lancer un projet de cours de français gratuits à l’intention des familles réfugiées ukrainiennes en collaboration avec le CPAS et la Ville de Mons. "Celui-ci se décline sur deux axes et deux publics: les enfants et les adultes", explique Fabien Miche, directeur opérationnel de la Polyac. Pour concrétiser le projet, un appel à volontaires a été lancé mardi dernier par les deux structures afin de dispenser ces cours gratuitement.

"Nous pouvons déjà compter sur 4-5 formateurs de la Polyac. À ce stade, nous avons reçu 22 candidatures d'interprètes, de personnes ayant des compétences pédagogiques, des professeurs de français ou français langue étrangère..." Des profils ayant travaillé avec des enfants sont également bienvenus.

"Il y a un bel élan de solidarité", se réjouit Fabien Miche. "Nous mettrons nos locaux à disposition, une étudiante d'origine ukrainienne a traduit la page de notre site en ukrainien, nos professeurs s'engagent dans des sessions de cours non-rémunérées, car nous ne serons pas subsidiés pour ce travail..." Du côté des familles d'accueil, on s'investit également pour transmettre le message, ce qui n'est pas toujours évident."Il y a la barrière de la langue, beaucoup d'Ukrainiens ne parlent pas anglais."

Cours intensifs pendant les vacances

En quelques jours à peine, l'initiative a déjà trouvé un public: 20 enfants ukrainiens et 13 adultes sont déjà inscrits. Les formations débuteront dès le 4 avril, durant la première semaine de vacances, pour une session intensive de 5 matinées. "Les cours pour enfants s'adressent aux 5 à 18 ans, il faudra donc adapter la pédagogie suivant les âges et regrouper les enfants en petits groupes de même profil." Après ce stage d'immersion, les cours reprendront après les vacances de Pâques, suivant des modalités à définir.

Quant aux adultes, il était prévu de commencer avec eux la semaine du 18 avril. Mais vu l'engouement suscité tant auprès des réfugiés que des profs volontaires, un stage de Pâques devrait également être proposé. "Les réfugiés sont disponibles parce qu'ils s'ennuient à la maison à ne rien faire. Si on sait faire quelque chose dès la semaine prochaine, on y va!"

Trois formulaires ont été mis en ligne pour l'inscription des apprenants adultes et enfants et pour les enseignants volontaires. Toutes les informations sont à retrouver surhttp://www.cpmons.be/ukraine.