La carte de l’éolien interpelle

Les conseillers demandent qu’une opportunité soit réservée aux collectivités locales à développer une production d’électricité alternative.

Michel LATINE

L’éolien, un dossier qui va animer les discussions des prochains conseils communaux, puisque le plan régional du développement éolien va être soumis à enquête publique. Le conseil wellinois a déjà réagi quant aux choix minimalistes opérés en province du Luxembourg. L’échevin Lambert explique que compte tenu de la pauvreté en sites de production retenus, le Luxembourg va payer une mutualisation du potentiel éolien wallon. Et de poursuivre sur l’enjeu économique sur le plan local, en dénonçant les possibles dépendances énergétiques accrues et l’absence d’une participation communale ou citoyenne sur leur territoire communal. Face à ce constat, les conseillers acceptent donc, à l’unanimité, de demander la possibilité, quelle que soit la localisation, d’être acteurs, et non spectateurs, du développement durale initié au travers de ce plan éolien régional, d’autant que sur la commune, trois sites potentiels existent et qu’aucun n’est repris dans le cadre de référence wallon du 21février dernier. Pour pallier cette déficience, la commune souhaite initier la faisabilité d’u projet éolien sur «petits sites» (une à trois éoliennes), en partenariat éventuel avec des communes limitrophes.