La surprise Mujangi Bia

Si, après les arrivées de Vanbaleghem et Électeur, on s’attendait encore à d’autres arrivées du côté virtonais, la dernière en date a de quoi surprendre.

D.J.

Geoffrey Mujangi Bia, puisque c'est de lui dont il s'agit, avait en effet quelque peu disparu du circuit ces dernières années après une expérience écourtée au Maccabi Petah Tikva (un litige né de salaires impayés en période Covid) et de récents démêlés judiciaires après la découverte d'une plantation de cannabis à son domicile d'Asse. Emprisonné, puis libéré sous caution, privé de compétition depuis deux ans et demi, l'ailier belgo-congolais veut se relancer à 32 ans bien sonnés. Depuis plusieurs mois, il s'exerce à Lokeren avec les footballeurs sans contrat et il s'entraîne avec l'Excelsior depuis le début de cette semaine. "Oui, c'est un pari, commente à ce sujet Pablo Correa. Bien sûr qu'il n'a pas le coffre actuellement pour tenir 90 minutes, mais je le vois comme un joker de luxe et quelqu'un qui, d'ici quelques semaines pourra nous apporter de la fraîcheur. Je ne suis pas juge, donc je n'ai pas envie d'évoquer ses ennuis avec la justice. Ce qui je lui ai dit, c'est qu'il peut nous aider comme nous on peut l'aider." S'il est qualifié, l'ancien Rouche (30 buts, 29 assists avec le Standard), passé aussi par Charleroi, Wolverhampton ou Watford, sélectionné deux fois chez les Diables, pourrait même déjà être repris ce samedi tandis que le T1 virtonais annonce que d'autres recrues pourraient encore arriver avant ce lundi, date de la fin de ce mercato.