Rapaille a repris confiance

Comme beaucoup d’autres, Lorenzo Rapaille a quitté le centre de formation de Virton à l’entre-saison pour aller faire le bonheur d’un club voisin.

Rapaille a repris confiance
©EdA Mathieu Golinvaux

À bientôt 20 ans, le jeune Athusien, qui portait le maillot vert depuis l’âge de 11 ans, ne cache pas qu’il rêve toujours d’une carrière à un haut niveau, mais se réjouit néanmoins de pouvoir rebondir à Meix. «Je m’y suis d’emblée bien senti et je suis favorablement étonné par le niveau et le sérieux affichés, confie-t-il. J’avais quelques craintes puisque l’an passé, avec les espoirs nationaux, j’avais l’habitude d’être confronté à des pros, mais je le répète, je ne suis pas déçu.»