La solidarité pour tous

L’ASBL Solidarité Virton, c’est l’heureuse rencontre d’Aimé Dagonier, qui a acquis l’immense bâtiment des sœurs à Virton et d’Annie Coffin, qui œuvrait déjà à la Maison du Pain de Virton.

Wivine Mathieu

Deux grands cœurs qui ont tout donné pour dédier quatre étages à une vente de seconde main d’objets et meubles en tout genre, récoltés grâce à la générosité des habitants de la région. «Tout ce qui est ici provient de dons, que les gens nous déposent ou que nous allons chercher. Nous allons chercher à domicile sur une grande zone: Musson, Tintigny, Habay, Florenville, et tout le sud de la Gaume. Nous ramassons, remettons en ordre et nettoyons avant de le vendre ici a petit prix. Mobilier, électroménager, linge de maison, matériel de puériculture, vaisselle, livre… nous avons besoin de tout». Loin d’un bric-à-brac, on se croirait plutôt dans un magasin, tant tout est arrangé avec goût, chaque espace étant dédié soit à la décoration, soit à l’ameublement, soit aux textiles… «Tout le monde peut venir acheter ici! Nous offrons ou faisons des réductions aux personnes dans le besoin, nous meublons parfois entièrement certaines familles. Nous travaillons également avec les CPAS de la région qui nous avertissent des personnes dans le besoin. Nous venons de plus en plus en aide aux personnes âgées et aux réfugiés». En dehors de leur caverne d’Ali Baba solidaire, l’ASBL Solidarité Virton distribue également quatre fois par semaine les invendus des grandes surfaces. «En janvier, nous allons également mettre en place une vente à petits prix de repas faits-maison et frais sous-vide pour compléter nos services». Dynamique grâce à sa trentaine de bénévoles, l’ASBL manque pourtant de bénévoles masculins, pour le transport des meubles les plus lourds. «Mais nous avons toujours besoin de bénévoles, hommes comme femmes».