Après avoir reçu l’onction des malades, l'ancien ministre Joseph Michel a bu un orval

Une foule très nombreuse, face à vingt concélébrants, a rendu mercredi un ultime hommage à Joseph Michel dans l’église de Virton.

ll n’est pas sacrilège de raconter cette ultime anecdote illustrant une fois encore la bonhomie et le positivisme de Joseph Michel, des qualités qu’il a véhiculées jusqu’au terme de son existence. C’est le doyen de Virton, Bernard Saintmard, qui l’a narrée lui-même hier, lors des funérailles de Joseph Michel à Virton. Le prêtre raconte que Joseph avait une foi profonde, mais non ostentatoire.