Veenendaal et Anvers au lieu de Cologne pour De Lie

Pas de Tour de Cologne dimanche, mais Veenendaal-Veenendaal samedi et Anvers dans la foulée pour un Arnaud De Lie à la chasse aux points UCI.

F.C.
 Belgian Arnaud De Lie of Lotto Soudal . BELGA PHOTO DIRK WAEM
Belgian Arnaud De Lie of Lotto Soudal . BELGA PHOTO DIRK WAEM ©BELGA

On vous en parle depuis des semaines et on n’a pas fini de revenir sur le sujet. La chasse aux points bat son plein pour les équipes WorldTour qui veulent à tout prix figurer parmi les 18 meilleures classées fin 2022 et par conséquent décrocher ou conserver ce statut.

Pour l’heure, Lotto, 19e, ne peut plus tergiverser. Raison pour laquelle la formation engage ses "chasseurs" partout où c’est possible pour récolter un maximum de points UCI.

Ainsi, ce week-end, le meilleur d’entre eux, Arnaud De Lie devait disputer le Tour de Cologne programmé dimanche. Mais le Lescheretois ne verra pas l’Allemagne. Toutefois, il ne perd pas au change, puisqu’il sera en course deux jours: d’abord à Veenendaal-Veenendaal (195 km, soit 5 circuits de 39 km avec à chaque fois deux côtes de 700 et 600 m à 7,7 et 7,9% de moyenne) puis l’Anvers Port Epic (182 km dont 28 de pavés et 36 de chemins ruraux).

Sans surprise, Arnaud apparaît au premier rang des favoris dans ces deux rendez-vous (5 WorldTour en Hollande, 2 à Anvers).

Aux Pays-Bas, Arnaud devra se méfier de Kristoff et surtout de Groenewegen. À Anvers, Gianni Vermeersch tentera de succéder à son chef de file, Mathieu van der Poel.

Au sein de l’équipe Bingoal Pauwels Sauces WB, Tom Wirtgen participe à ces deux courses répertoriées 1.1. Elles rapportent chacune 125 points au vainqueur.

La chaîne flamande Sporza retransmet les deux courses dès 15h15.

Cap sur la Bretagne pour Mertz

Rémy Mertz sera, lui aussi, à pied d’œuvre durant ces deux journées. Il participe d’abord au Tour du Finistère, dont l’arrivée se situe à Quimper. Vingt-quatre heures plus tard, à une trentaine de km de là, il ira à la découverte des Boucles de l’Aulne, à Châteaulin, épaulé cette fois par Luc Wirtgen.