Rose tire sa révérence, c’est la fin d’un café de 150 ans à Vaux-sur-Sûre

Rose Jacob a servi ses derniers clients ce week-end, le café La Chapelle est désormais fermé. C’est une institution qui s’en va.

Xavier Creer
Rose tire sa révérence, c’est la fin d’un café de 150 ans à Vaux-sur-Sûre
Rose Jacob derrière son comptoir, bien aidée par sa famille durant ce dernier week-end. ©ÉdA

L’émotion était grande sur le coup d’1h du matin dans la nuit de mardi à mercredi à la ruelle Lozet à Vaux-sur-Sûre. C’est que le moment était historique, celui où Rose Jacob a fermé pour la dernière fois la porte de son café La Chapelle, sous les applaudissements et les regards humides de ceux qui voulaient vivre ces derniers instants. Elle qui n’avait pas rouvert après le second confinement avait décidé de revoir ses clients, ses «petits» le temps de la kermesse. Et ils ont été nombreux à défiler au café pour saluer sa fameuse tenancière et profiter de ce lieu historique, bourré de souvenirs.