« De l’amateurisme pour faire le budget du service régional d’incendie »

Un boni d’un million à l’ordinaire, 11 millions à l’extraordinaire, la Commune de Vaux-sur-Sûre regorge de projets pour 2020.

Thierry LEFEVRE

Si, dans certaines communes, le vote des budgets à l’ordinaire et l’extraordinaire peut prendre des heures, à Vaux-sur-Sûre, tout a été bouclé en un quart d’heure sans la moindre intervention des conseillers.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.