Deux pièces, deux générations en scène

Le cercle culturel de Sibret (Vaux-sur-Sûre) accueille son traditionnel théâtre d’automne. Du rire avec les ados et les adultes.

Thierry LEFEVRE
Deux pièces, deux générations en scène
Vingt-deux acteurs seront sur la scène du cercle culturel de Sibret à partir du 9 novembre. ©ÉdA

Le théâtre est de retour sur la scène du cercle culturel de Sibret (Vaux-sur-Sûre) avec des spectacles où deux générations vont se succéder pour démontrer leur talent d’acteurs. Pour ouvrir ces traditionnelles comédies d’automne, huit ados proposeront «L’anglais tel qu’on le parle!», une courte pièce de Tristan Bernard, des jeunes qui ont tous des liens avec les adultes qui leur succéderont sur la scène: deux filleuls de Caroline Lepinois, des fils ou filles d’Anne-Lise Bietheres, Nathalie Burnon, Christophe Hinck, Rudy Maron, Olivier Preser et Jean-François Wilem. Quelques mots sur l’histoire: pour forcer le consentement de son futur beau-père, Julien, un jeune Français, n’a rien trouvé de mieux que d’enlever Betty, sa fiancée anglaise, qu’il va cacher dans un hôtel parisien. Mais M. Hogson, le père de la jeune fille, n’est pas né de la dernière brume (londonienne) et il a tôt fait de retrouver la trace des deux «fugitifs». L’ennui, c’est qu’il ne pratique pas le français et que l’interprète mise à sa disposition ne pige rien à la langue de his majesty Queen Élisabeth. On devine la confusion dans laquelle cette double incompréhension va plonger le personnel de l’hôtel, tout comme une fine paire de policiers plus embrouillés que débrouillards.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.