Le choix du lieu, pas un hasard

Le choix du lieu, la maison communautaire n’est pas un hasard. En effet, elle se situe dans la maison des générations, qui a vu le jour dans l’ancienne maison de repos dont les locaux ont été réaménagés (et qui accueille aussi les activités du Cap bon humeur).

Depuis plusieurs mois, la maison communautaire permet aux aînés d’y passer du temps via différentes activités et parallèlement, de donner du répit aux familles concernées. Or, ce centre connaît encore un succès limité. «Il n’y a pas encore assez de personnes qui profitent de ces services», reconnaît Angélique Creer.