Un terrain synthétique pour 22 équipes

Après la première sallede gym, vouée au tennis de table, la Communeveut un synthétique, des vestiaires et du beach-volley.

Thierry LEFEVRE
Un terrain synthétique pour 22 équipes
La Commune de Vaux-sur-Sûre espère pouvoir compter rapidement sur un terrain synthétique à Morhet pour ses jeunes pousses. ©ÉdA

Si les sportifs sont nombreux dans la commune de Vaux-sur-Sûre comme en atteste la cérémonie de mise à l'honneur qu'il y a eu lieu il y a peu, c'est toujours le football qui reste le sport roi. Avec cinq clubs, cette entité est sans doute une de celle qui compte le plus de phalanges au regard du nombre d'habitants. Quelque 38 équipes évoluent au gré de l'année sur les différents terrains, dont 22 équipes d'âge. Cette affluence fatigue cependant les surfaces de jeu, d'où l'idée de la Commune de lancer le projet de création d'un terrain synthétique à proximité du nouveau local voué à la gymnastique pour les écoles, le karaté et le tennis de table. Les édiles se sont à nouveau penchés sur ce projet lors du conseil communal de lundi soir. L'auteur de projet, AW Architecte, est venu présenter ce dossier qui comprend la création de vestiaires qui viendront s'adjoindre sur le bâtiment existant, deux terrains de beach-volley et un terrain de football synthétique avec l'éclairage et une clôture pour protéger les lieux. «Le dossier que nous vous présentons a été accepté par la Région wallonne, précise le bourgmestre Yves Besseling. Toutefois, je crains des modifications au vu des nouvelles dispositions en ce qui concerne les marchés publics et qui entrent en vigueur au 1er juillet.»