50 ans de bals de l’Oasis, c’était mythique

Nommé Les Alliés lors de l’ouverture en 1966, ce café, et salle, a été un lieu incontournable pour les jeunes de la région durant cinq décennies.

Xavier Creer
50 ans de bals de l’Oasis, c’était mythique
En h. à d., l’intérieur dans les années 70.; en h. à g., la dernière façade, avec l’entrée de la salle à droite; en b. à g., Nadia et Robert Delaisse; en b. à d., le bowling du café.

Appelé Les Alliés puis devenu L'Oasis, le café, situé en face de l'église, son bowling et sa salle de bal ont vu des milliers de jeunes défiler. Et des milliers de couples se créer, puis donner naissance à des enfants qui, eux-mêmes, ont connu les folies du samedi soir dans ces mêmes murs. Une histoire de plus de quatre décennies qui n'aurait jamais eu lieu sans la volonté de Robert et Solange Delaisse, jeune couple de Vaux-sur-Sûre, dans les années soixante. «J'avais toujours eu envie de tenir un café, se souvient Robert Delaisse, aujourd'hui âgé de 85 ans. Nous avons habité dans la maison de mes parents, une ferme qui n'avait aucun terrain l'entourant. Donc nous nous sommes lancés. Nous voulions juste faire un café à la base. Nous avons ouvert en 1966 pour la kermesse. Puis nous avons agrandi pour faire une salle de danse dans la grange et un bowling.»