VESTIAIRES

Marco Casto (entraîneur de Meux):«Givry est toujours difficile à bouger, mais tout était réuni pour réaliser un bon résultat.

Sauf qu’avec ce but venu de nulle part, ils étaient sur du velours. En deuxième période, nous avons eu la possession sans être vraiment dangereux. Il faut se poser les bonnes questions. J’avais demandé de trouver l’intervalle et l’homme libre, mais il nous a manqué le bon choix et puis le coup de rein pour faire la différence. Ce n’est pas tant la bonne organisation de Givry que notre manque de créativité qui nous a pénalisés.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.