Aux petits soins pour les cyclos

Passionné dès son plus jeune âge par le sport, René Godfrind a toujours connu des récréations footballistiques. En 1968, à 12 ans, il est affilié au Club de Chaumont où résidait sa famille. À 16 ans, il y rejoint l’équipe première. Aujourd’hui, il se consacre à l’organisation de randonnées cyclotouristes.

Dées
Aux petits soins pour les cyclos
2 ©ÉdA – 201630287737

On ne peut ignorer sa participation dans l’équipe de football du Séminaire de Bastogne, seul établissement qui remporta la Coupe du Cardinal à Malines le 23mai 1973. Kinésithérapeute indépendant, les exigences de ce métier ont fait que René ait dû renoncer à son sport favori. Il se réoriente alors vers le cyclotourisme et fonde avec son voisin le club «Vélo-Passion» qui compte aujourd’hui une quarantaine de membres. Le «Brevet Ardennais du Randonneur» (B.A.R.) sera alors pour lui une vraie passion. Ce dernier a débuté le 1erjuin 1952 dans le même esprit que les brevets alpins et suisses, épreuves de 210km avec départ groupé et allure libre ensuite. Le parcours très dur comporte en côtes successives 3 200m de dénivellation dans l’Ardenne Liégeoise et les Hautes-Fagnes. Dès 1979, le calendrier offre un B.A.R. de 212km, un parcours cyclo de 123km et un parcours promenade de 35km auxquels 346 participants s’inscriront. C’est de La-Roche-en-Ardenne que sera donné le départ au fil des ans, les participants allant de 1700 jusqu’à 2000 cyclos sur un week-end. Malheureusement, les difficultés d’organisation s’accumulent et contribuent à la diminution progressive des participants. C’est sans compter sur René Godfrind qui remettra sur pied le B.A.R. en cette année 2012 en se tournant vers les infrastructures de Bastogne, plus accueillantes et plus fraîches. René, promu président provincial, arrivera à convaincre les clubs d’assister de façon active à cette organisation annuelle ce qui en fera un succès certain.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.