Vivalia : au tour de Vaux de dire non

Avec un public venu en masse, le conseil communal a voté un non unanime à l’ordre du jour de l’assemblée générale de Vivalia.

Xavier Creer
Vivalia : au tour de Vaux de dire non
DSC_1779.JPG ©EDA Claudy Petit

Cela circulait depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, les citoyens de Vaux-sur-Sûre s'étaient donné rendez-vous mercredi soir, au conseil communal de Vaux-sur-Sûre. Dans une salle qui n'aurait pas pu en contenir plus, ils étaient près d'une soixantaine pour défendre l'hôpital de Bastogne. Du jamais vu de mémoire d'habitués. «En introduction de ce conseil, je tiens à souligner qu'il vous sera proposé de voter contre l'ordre du jour de l'assemblée générale de Vivalia», commence Yves Besseling, bourgmestre de Vaux-sur-Sûre.