Vaux-sur-Sûre : la désillusion de Malika Sonnet

Opposé à son ancien partenaire de majorité (allié avec le cdH), le Ps n'obtient que quatre sièges sur les 13. Une claque que sa tête de liste qualifie d’inattendue.

Vaux-sur-Sûre : la désillusion de Malika Sonnet
Malika Sonnet ©/

« Nous sommes vraiment déçus, confie la présidente du CPAS. J'avais pourtant vraiment l'impression que le citoyen de Vaux-sur-Sûre demandait du changement et les derniers meetings l'avaient confirmé. On savait que ce serait très risqué, mais on ne s'attendait pas à cela. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.