Vaux-sur-Sûre : le maïeur a changé de partenaire

Lâchée par Yves Besseling (MR), qui fait alliance avec le cdH dans une ‘‘Liste du bourgmestre’’, Malika Sonnet (PS) aura du mal à assurer le ‘‘Re-Nous-Vaux’’.

Philippe COLLING
Vaux-sur-Sûre : le maïeur a changé de partenaire
vaux-sur-sûre conseil communal ©ÉdA – 201025093526

L'enjeu des communales 2012 à Vaux-sur-Sûre, le bourgmestre sortant, Yves Besseling, l'a résumé en une phrase, dès novembre 2011: «Le MR ou le PS sera dans l'opposition!» Avancer cela n'aura sans doute pas trop coûté à M.Besseling, qui croit en un troisième mandat: il y a fort à parier en effet que, sauf surprise, ce seront les socialistes qui feront les frais de la rupture survenue au sein d'une majorité bleu-rouge qui avait pourtant reconduit son alliance en 2006. C'est que le MR et le PS avaient, avant ce brutal divorce, des allures de vieux couple, à Vaux-sur-Sûre.